Comment construire la confiance et l'estime de soi

 

Comment construire la confiance et l'estime de soi

Si vous souffrez d'un manque de confiance et d'estime de soi, votre pessimisme pourrait se répercuter sur votre enfant. Inspirez-vous de notre liste d’actions pour éviter l’autocritique et renforcez la confiance corporelle de votre enfant.

Est-ce que vous dénigrez votre corps?

Vous avez beau dire, jour après jour, à votre enfant qu'il est beau. Mais s'il vous entend continuellement critiquer votre propre corps, il y a fort à parier qu'il fera de même à l'égard du sien. Ceci peut miner sa confiance et son estime de soi et le tracasser à l'égard de sa propre apparence.

En ce qui concerne la beauté, les femmes sont leur pire critique. Selon Le Rapport mondial Dove sur la beauté et la confiance de 2016, seulement 20 pour cent des femmes au Royaume-Uni se considèrent belles. Mirror, Mirror (Miroir, miroir), une synthèse de recherche publiée par le Social Issues Research Centre (Centre de recherche sur les questions de société), montre également que les femmes sont beaucoup plus critiques vis-à-vis de leur propre apparence que les hommes et moins susceptibles d’admirer ce qu’elles voient dans le miroir.

« Nous devons mieux prendre conscience des commentaires négatifs que nous faisons sur notre propre corps ou de la façon dont nous critiquons nos propres habitudes alimentaires, car ce sentiment d'insécurité peut être noté par nos filles », dit la chercheure en psychologie de la santé, la Dre Phillippa Diedrichs. « Se sentir bien dans son corps et lui accorder de l’importance peut s’avérer compliqué aujourd’hui, mais plus vous serez positive et attentive à vous-même et à votre apparence, plus il sera facile pour votre fille de prendre confiance en son propre corps. »

Ne pas enseigner à votre fille l'art de l'autocritique

Si vous ne faites pas partie des quelques 20 % de femmes qui pensent qu’elles sont magnifiques, le moment est venu de penser différemment et de réfléchir à l’impact que vous avez sur votre fille lorsque vous dénigrez votre corps.

« De nombreuses femmes font ce genre de commentaires sans même le réaliser, mais elles peuvent ainsi faire passer un message subliminal à leurs filles en leur donnant l’impression qu’il est naturel, voire recommandé, pour une fille de critiquer son corps et d’en être insatisfaite », dit Diedrichs.

Une récente enquête du gouvernement anglais, Reflections on Body Image (Réflexions sur l’image du corps) : Report from the All Party Parliamentary Group on Body Image (Enquête sur la construction de l’image du corps – Rapport du Groupe parlementaire britannique multipartite sur l’image du corps), a mis en évidence comment de tels commentaires peuvent être enregistrés et imités par les enfants. L’étude The Adverse Effects of Social Pressure to be Thin on Young Women (Les effets sur les jeunes femmes de la pression sociale autour de la minceur : Une étude expérimentale des effets des discussions minceur) a montré qu’il suffit qu’une femme entende pendant 3 à 5 minutes une autre femme parler ainsi pour que la confiance en son propre corps diminue.

Que faire pour éviter à nos filles d’adopter une attitude trop critique?

Renforcer la confiance en étant plus respectueuse de soi-même

Il n’est pas toujours facile d’adopter une attitude confiante ou positive vis-à-vis de son corps en présence de son enfant, surtout si cela ne correspond pas à ce que l’on ressent réellement. Cependant, en faisant un véritable effort pour améliorer votre propre confiance corporelle, vous aiderez votre fille à se sentir bien dans le sien.

Lorsque vous aurez pris l’habitude d’éviter ces commentaires négatifs, apprenez à être positive. Si vous aimez la forme de vos hanches ou toute l’énergie que vous ressentez en vous après une séance au gym, dites-le. Si vous trouvez que votre nouvelle coupe ou votre nouvelle robe vous va bien, ou que vous êtes quelqu’un de drôle et d’attentif aux autres, dites-le. Vous pourrez vous sentir un peu mal à l’aise au début, mais cette nouvelle assurance fera des merveilles sur votre estime de soi, et il en sera de même pour votre fille.

  • 1.

    Prenez conscience des commentaires répandus autour de vous

    Réfléchissez à la façon dont vous parlez habituellement de votre corps et dont vous le critiquez devant votre fille. Si vous dites souvent des choses comme : « Ce jean me grossit. », « Il faut que je fasse quelque chose pour me débarrasser de ces poignées d’amour. » ou «  Mes cheveux sont horribles en ce moment », il est grand temps pour vous d'éviter les commentaires négatifs 

  • 2.

    Soyez gentille envers vous-même

    Faites-vous un sourire dans le miroir et trouvez quelque chose que vous aimez en vous ou un trait physique qui vous plaît

  • 3.

    Soyez positive 

    Commencez à dire à voix haute des choses positives sur votre corps et votre personnalité. Plus vous vous le dites à vous-même, plus vous serez à même d'y croire

  • 4.

    Écrivez-vous une lettre

    Écrivez des messages positifs à propos de votre apparence et de ce que vous voudriez ressentir sur des notes adhésives et collez-les partout dans la maison. Des messages du type « Bonjour ma beauté » ou « Tu es parfaite telle que tu es » seront autant de rappels positifs pour vous-même et votre fille

Prochaines étapes

  • Regardez ensemble la vidéo Compliments irrésistibles avec votre fille pour apprendre le pouvoir d’un compliment en vous amusant
  • Bavardez avec votre fille. Trouve-t-elle que vous vous critiquez beaucoup? Que ressent-elle par rapport à cela?
  • Vous pouvez convenir qu’elle doit vous reprendre chaque fois que vous aurez des mots durs envers vous-même. Et si vous passez une semaine complète sans vous dénigrer, vous pouvez toutes les deux vous offrir une activité ou un moment de plaisir