Skip to content
Un athlète fait mousser le savon et exfolie sa peau dans une douche en ardoise grise.

L’art de l’épilation masculine

L’épilation masculine, ou le retrait des poils chez l’homme, s’est récemment mise à gagner en popularité. Entretenir certaines parties du corps soigneusement « épilées » ou rasées peut rehausser vos caractéristiques physiques, pour paraître et vous sentir plus attirant. Bien qu’il existe diverses méthodes de retrait des poils indésirables, l’Association canadienne de dermatologie (ACD) indique que le rasage constitue la méthode d’épilation la plus répandue tant chez les hommes que chez les femmes. L’épilation masculine est peu coûteuse, rapide et commode (en comparaison avec l’électrolyse, la cire et le laser).

  • 1

    La meilleure méthode d’épilation masculine
    

    Savoir comment épiler convenablement vous aidera à parfaitement épiler et raser certaines parties du corps comme vous le désirez. Par-dessus tout, une épilation masculine appropriée prévient la folliculite, ou l’inflammation des follicules pileux, soit les minuscules ouvertures où poussent les poils et cheveux. D’après l’ACD, la folliculite survient d’habitude lorsque les follicules subissent des blessures, puis sont infectés par des bactéries, champignons, virus ou levures. Parmi les causes les plus répandues de la folliculite, mentionnons l’irritation provenant du rasage, ainsi que l’épilation à la cire et le frottement des vêtements, précise l’ACD.


    Voici quelques trucs, conseils et suggestions relatifs à l’épilation masculine qui vous aideront à obtenir les parties du corps soigneusement épilées ou rasées que vous recherchez tout en atténuant l’irritation de la peau.

  • 2

    Utilisez les bons outils d’épilation masculine
    

    Selon la longueur de vos poils et l’allure que vous visez, la meilleure façon d’effectuer l’épilation masculine requiert une diversité d’outils. Bien qu’il existe un grand nombre d’options à base de lame de rasoir, assurez-vous bien d’en choisir une qui n’irritera pas votre peau. D’après l’ACD, la meilleure option consiste à utiliser un rasoir à une seule lame et à changer de rasoir à chaque rasage. Cela assurera que vous utilisez chaque fois une lame bien aiguisée, ce qui amoindrira le risque d’irritation du rasoir. Les coupe-cheveux et rasoirs effileurs contiennent une diversité de tondeuses; assurez-vous donc que le vôtre ne rase pas plus que ce que vous prévoyez. N’oubliez pas : vous pouvez enlever les poils, mais non les remettre en place. Si vous coupez les poils du corps aux ciseaux, veuillez utiliser et consacrer à vos parties du corps à épiler une paire de ciseaux différente de celle de la cuisine, afin d’amoindrir le risque de répandre des bactéries.

  • 3

    Stérilisez afin de prévenir une infection
    

    Si vous épilez plus bas que la ceinture, vous pouvez répandre des levures et bactéries causant des infections à d’autres parties de votre corps. Afin de le prévenir, assurez-vous bien de stériliser vos outils en les essuyant à l’alcool à friction avant et après chaque utilisation. C’est aussi une bonne idée de vous laver les mains et le corps à l’eau chaude avant d’effectuer une épilation.

  • 4

    Coupez avant d’épiler
    

    Votre voyage vers un terrain aplani pourra rencontrer des chaussées raboteuses si vous soumettez votre buisson luxuriant de poils épais à un rasoir. Affronter un arbuste de poils non encore coupé au coupe-cheveux peut entraîner une brûlure du rasoir, une démangeaison et des poils incarnés. De plus, si un poil rebelle se coince dans votre rasoir, cela peut provoquer une coupure très douloureuse. Utilisez les ciseaux spéciaux stérilisés ou un coupe-cheveux contenant les tondeuses appropriées afin de couper les poils de la région jusqu’à une épaisseur d’environ 1/16 de pouce avant de vous raser. Il vous sera beaucoup plus facile et moins douloureux de glisser votre rasoir sur une région déjà coupée; et cela peut également prévenir la formation de poils incarnés.

  • 5

    Adoucissez les poils à la chaleur
    

    Le meilleur moment d’effectuer une épilation, c’est juste après la douche. Si vous planifiez une séance d’épilation masculine après la douche, essayez d’augmenter la température de l’eau. L’eau chaude détachera la saleté et le sébum de votre peau. Cela lubrifie également la région devant subir l’épilation, ce qui empêchera le rasoir de tirer des poils. Afin d’adoucir davantage la région, employez-y un gel de rasage au lieu d’un savon ordinaire : cela ajoutera à l’hydratation et assurera un passage en douceur du rasoir sur la région pré-épilée.

  • 6

    Épilez dans le bon sens
    

    Pour un fini lisse, vous devez épiler dans le bon sens. Afin de prévenir l’irritation causée par le rasage, les bosses du rasoir et les poils incarnés, rasez dans le sens de la croissance des poils. De plus, l’Association canadienne de dermatologie recommande d’éviter de raser en va-et-vient dans deux sens ou plus sur des régions rasées. Enfin, pour amoindrir le risque d’irritation et de poils incarnés, évitez d’étirer la peau, selon l’ACD.

  • 7

    Prenez soin des coupures

    Même si vous prenez de grandes et soigneuses précautions, il peut survenir des coupures et entailles durant l’épilation. Si vous accrochez accidentellement votre peau, assurez-vous de laver cette région à fond au savon et à l’eau chaude et stérilisez-la à l’alcool. S’il s’agit d’une coupure superficielle, appliquez une pression sur la région à l’aide de papier hygiénique ou de gaze, et le saignement devrait se coaguler et s’arrêter en quelques minutes. Si le saignement palpite ou persiste au bout de 15 minutes, consultez un médecin.

  • 8

    Calmez la peau

    La sensation de démangeaison et de brûlement que vous ressentez après le rasage est normale, mais vous pouvez l’atténuer. Assurez-vous d’employer une bonne lotion d’après-rasage afin d’amoindrir le risque de dessèchement et d’irritation du rasage. L’ACD recommande également d’appliquer une compresse fraîche ou une débarbouillette mouillée sur la région fraîchement épilée afin de prévenir l’irritation et de limiter l’enflement. Pour éviter les bosses du rasage et les poils incarnés, l’ACD recommande d’essayer un gel ou une lotion en vente libre contenant de l’acide salicylique (1 à 2 %) ou de l’acide glycolique (5 %) afin de garder la peau lisse autour des poils et d’éviter d’emprisonner la repousse des poils.