Lily Dean, 23 ans

Je mesure 1,58 m et j’ai toujours aimé être petite, car je trouve que c’est mignon. J’aimerais être plus mince, mais je pense également que c’est joli d’avoir des formes. Cela dépend de ce qui est naturel pour votre corps et, vous savez, je pourrais m’affamer et rentrer dans des vêtements de taille 36, cela ne serait pas naturel pour moi.

« Lorsque je me tiens devant le miroir et que je ne vois que moi, parfois je me dis, “je suis vraiment belle”. Pourtant, la plupart du temps, je suis tout simplement comme je suis… et cela me va très bien. Faire des sculptures figuratives et utiliser mon propre corps comme sujet m’a aidé à le mettre en valeur tel qu’il est vraiment et à mettre moins l’accent sur les détails. » – Lilly, 23 ans
@Dove

En tant qu’artiste, je fais des sculptures figuratives et des dessins de modèles vivants, et lorsque vous regardez un corps pour le transformer en œuvre d’art, vous ne le considérez plus comme un corps tel que le conçoit la société, vous ou moi. En effet, lorsque vous faites abstraction de la subjectivité, le corps devient un ensemble de chair et vous apprenez à connaître l’ensemble de ses muscles et de ses os. Je pense que c’est une bonne chose de dissocier le corps. C’est une façon plus intéressante de le voir de cette façon plutôt que de simplement dire « je suis grosse », « je suis maigre », ou « ils sont gros », « ils sont maigres ».

Je pense que tout est beauté, car, pour moi, tout est esthétique et vraiment visuel. Toutefois, pour le moment, j’ai en tête des choses plus importantes que mon apparence comme les relations, l’emploi, le futur ; mais ces choses ne sont pas une garantie pour moi pour l’instant, alors que mon apparence est une caractéristique définie et constante. Pour moi, il s’agit d’une source d’amusement et d’expression.