Se sentir en sécurité en ligne : les effets des médias sociaux sur les jeunes

Suivre les jeunes sur les médias sociaux de nos jours peut représenter une tâche colossale pour les parents, surtout quand les jeunes changent de profil et de réseaux sociaux aussi souvent qu'ils changent de chaussettes.

Nous avons discuté avec des experts, des parents et des jeunes pour regrouper des conseils utiles afin de vous aider à naviguer dans l'univers en ligne de votre enfant et aussi, de le ramener sur Terre.

Suivre les jeunes sur les médias sociaux de nos jours peut représenter une tâche colossale pour les parents, surtout quand les jeunes changent de profil et de réseaux sociaux aussi souvent qu'ils changent de chaussettes.

Nous avons discuté avec des experts, des parents et des jeunes pour regrouper des conseils utiles afin de vous aider à naviguer dans l'univers en ligne de votre enfant et aussi, de le ramener sur Terre.

Outiller son enfant pour gérer le monde en ligne

Acceptez le fait que vous n'excéderez jamais les compétences technologiques de votre enfant; alors, concentrez-vous plutôt sur les risques associés aux médias sociaux. Les ressources les plus importantes qui servent à aider votre enfant à relever les défis d'aujourd'hui sont les mêmes dont se servent les parents depuis toujours :

• la confiance en soi 

• le sentiment d'être utile 

• Une prise de conscience que le monde ne gravite pas autour de lui; il faut qu'il soit prêt à donner autant qu'il est prêt à recevoir

Réserver du temps pour parler

Discutez avec votre enfant de ce qu'il vit, autant en ligne que hors ligne, et de ce qui l'ennuie. Écoutez-le attentivement et répondez-lui honnêtement.

Partagez vos expériences à l'égard des médias sociaux

Discutez du rôle de la technologie numérique et des médias sociaux dans la vie de chacun. Qu'est-ce que votre enfant apprécie à leur égard et qu'est-ce qui le hante? Parlez également de votre propre utilisation des technologies. Si vous vous êtes déjà senti déstabilisée à cause des médias sociaux, expliquez ce que vous avez ressenti et comment vous vous en êtes sortie.

Établir l'équilibre entre le monde virtuel et le monde réel

Aidez votre enfant à profiter d'expériences concrètes et enrichissantes parallèlement à sa vie virtuelle chargée. Si les médias sociaux servent à stimuler plutôt qu'à miner l'estime de soi que votre fils ou votre fille tente d'obtenir dans le monde concret, il devient vital de l'y plonger.

Garder les médias sociaux confidentiels

Des études montrent que les adolescents trouvent des moyens pour garder confidentiels leurs données et affichages sur les médias sociaux, mais il convient de vérifier que votre enfant est au courant de tels paramètres de sécurité et qu'il les utilise à bon escient. 

Offrir de l'aide si nécessaire, surtout aux jeunes adolescents

Précisez que le paramètre « public » est mis par défaut par les sociétés qui gèrent les médias sociaux pour en assurer le volet lucratif. Il est plus sécuritaire pour votre enfant de régler ces paramètres à « confidentiel » pour lui permettre, ainsi qu'à vous, de décider qui peut ou non voir les photos ou les messages qu'il affiche. 

Même s'il utilise des paramètres confidentiels, encouragez votre enfant à bien réfléchir avant d'afficher quoi que ce soit. Incitez-le à s'arrêter et à réfléchir avant d'écrire un message ou d'afficher une photo n'importe où sur Internet ou les réseaux sociaux. Serait-il à l'aise et fier qu'un grand-parent ou un voisin puisse voir ça? Et si c'était un enseignant, un employeur potentiel ou un futur partenaire d'affaires? Rappelez-lui que même si les affichages semblent disparaître, ils seront en ligne éternellement.

Au lieu de se précipiter pour réagir à quelque chose, il est préférable de prendre le temps de respirer un bon coup. Prendre une pause lui permettra de répondre intelligemment, ou de juger bon de ne pas répondre du tout. Il vaut beaucoup mieux ne pas répondre qu'afficher quelque chose qu'il pourrait regretter plus tard. 

Est-ce que les membres de votre famille passent de nombreuses heures en ligne et utilisent des appareils numériques? Vous pourriez juger utile de discuter en famille de l'utilisation que chacun fait et d'élaborer des règles applicables à tous à l'égard des médias sociaux.

  • 1

    Créer un climat de confiance 

    Il importe d'instaurer un climat de confiance envers les choix judicieux de votre enfant, qui lui permettrait aussi de faire confiance à ses parents, sachant qu’ils ne sont pas excessivement contrôlants ou soucieux. Établissez des règles claires à propos des moments où il est approprié ou non d'être en ligne ou de se servir de gadgets numériques, ainsi que du type de contenu qu'il est convenable d'afficher et des personnes avec qui on peut le partager

  • 2

    S'accorder du temps sans appareil numérique

    À certains moments, vous allez vouloir passer du temps en famille sans être constamment dérangés par les appareils numériques; par exemple, aux repas, lors de réunions de famille ou des moments dans la soirée. Demandez leur consentement aux autres membres de la famille. Discutez d'établir une règle « sans appareil numérique » pour ces moments précis, puis rédigez une politique et affichez-la bien en vue

  • 3

    Montrez l'exemple

    Si vous voulez que votre enfant ne se compare pas négativement aux personnes qu'il voit en ligne, alors ne le comparez pas à ses pairs et ne vous comparez pas aux autres non plus. Par exemple, si votre fille se compare aux célébrités qu'elle voit en ligne, elle se compare alors à une image idéalisée, ce qui peut miner son image corporelle et son estime de soi

  • 4

    Insuffler la force intérieure

    Pour faire usage des médias sociaux de manière sécuritaire, il faut être sûr de soi-même. Discutez avec votre enfant de son identité et de ses plus belles qualités

  • 5

    Aidez votre enfant à aborder ses problèmes personnels

    Demandez à votre enfant s'il y a quelque chose qu'il aimerait améliorer chez lui, ou mieux faire, et pourquoi ce serait important à ses yeux. Puis, discutez des moyens d'y travailler et d'obtenir le soutien des autres