Un code secret pour votre relation mère-fille

Een speciaal codewoord voor je moeder-dochterrelatie

Une adolescente peut parfois avoir du mal à parler avec sa mère, ou avec toute autre personne, d’un sujet sensible. Un code secret mère-fille peut amener votre fille à venir vous parler lorsqu'elle se sent embarrassée ou malheureuse.

Repensez à une occasion où vous aviez caché un secret à vos parents. Quel était ce secret? Pourquoi n’aviez-vous rien dit? Sans doute aviez-vous peur qu’ils soient en désaccord? Comment réagiriez-vous en apprenant que votre fille vous cachait un secret similaire? Seriez-vous déçue? En colère? Inquiète? Ne serait-il pas préférable de l’encourager à être plus ouverte?

Écoutez sans porter de jugement

« Les parents ne réalisent pas qu'un mensonge anodin ou le fait de cacher la vérité sont des moyens pour l'enfant de rester en contact avec vous », avance Dre Tara Cousineau, psychologue en clinique.

« Le tout consiste à créer un environnement dans lequel personne n’émet de jugement et où votre fille pourra se faire une plus juste vision des choses. Bien souvent, il suffit simplement d’être ouverte et honnête dans votre propre vie, avec votre conjoint et vos amis. Votre fille est une fine observatrice, et elle sera plus encline à se sentir en confiance pour aborder des sujets difficiles avec vous dès lors qu’elle vous voit agir avec sincérité. Elle doit avoir la certitude que vous allez l’écouter et l’aider sans la juger ou tirer des conclusions hâtives. » 

Parfois, les filles peuvent se retrouver dans des situations qui leur sont imposées et elles peuvent s’en trouver mal à l’aise. Elles n'ont pas l'intention de mentir, mais sont prises entre la protection de leurs amis et de leur statut social et le désir de vous épargner tous ces détails à leur sujet. 

Utiliser un code commun pour gérer les problèmes

Dre Cousineau suggère de créer un code commun que votre fille peut utiliser pour vous avertir de problèmes courants d'adolescents ou quand elle veut parler d'un sujet délicat. Voici quelques situations dans lesquelles ce code peut s’avérer utile:

• Mauvaises notes à l'école

• Présence à une soirée où de la drogue et de l’alcool circulent

• Attouchements 

• Habitudes alimentaires qui deviennent problématiques

• Moqueries ou harcèlement

• Conseils sur les relations amoureuses

• Souffrance due à un membre de la famille ou un ami

Si vous trouvez un code commun ou une phrase secrète, cela peut renforcer votre relation mère-fille en évitant les malentendus ou en vous permettant d'aider votre fille en situation de crise. Elle peut choisir de l’utiliser dans une situation difficile, par exemple, lorsqu’elle est loin de vous et qu’elle souhaite que vous veniez l’aider. Rassurez-la en lui répétant qu’elle peut vous appeler ou vous envoyer un message à l’aide du code convenu dès que nécessaire.

Mettez-vous à sa place

« Le passage de l’enfance à l’adolescence peut être difficile », souligne Dre Cousineau. « Faites l’effort de vous mettre à sa place et écoutez ce que votre fille a à dire. Faites-lui savoir que vous êtes heureuse qu’elle soit venue vous parler. »

Dans son livre 'Raising Girls', le psychologue Steve Biddulph suggère que les tantes, les sœurs plus âgées et les amies adultes peuvent jouer un rôle très important dans la vie des filles, car elles représentent également des personnes de confiance. Voyez si votre fille serait prête à partager ce code avec une tante ou un adulte en qui elle a confiance.

Votre code mère-fille renforcera la confiance et incitera votre fille à vous consulter lors de ses problèmes d'ado. Une communication franche aura comme effet de renforcer sa confiance à surmonter les problèmes et réaliser son plein potentiel.

Choisir et utiliser un code commun avec votre fille

Pour que le code soit efficace, mettez-vous d’accord sur les points suivants:

• Placez la sécurité au premier plan

• Écoutez et n’accusez pas

• Communiquez toujours de manière positive

• Trouvez ensemble des solutions et parlez des répercussions

• Comprenez que l’erreur est humaine et qu’elle fait partie de l’apprentissage de la vie

• Identifiez des contacts en cas d'urgence

  • 1

    Choisissez un code simple

    Choisissez quelque chose de simple, comme par exemple « Maman, peux-tu réparer mon bracelet? » Votre fille ou vous-même pourrez utiliser cette phrase pour signifier le besoin de discuter

  • 2

    Convenir des règles à suivre

    Élaborez ensemble les règles d’utilisation de votre code puis respectez-les

  • 3

    Deux codes valent mieux qu’un

    Convenez de deux codes, l’un pour signaler un besoin urgent de parler, et l’autre pour signaler qu’il se passe quelque chose, mais que tout va bien et que votre fille ne peut pas parler à l’instant

  • 4

    Trouver une deuxième confidente

    Il peut être utile de convenir d’un autre adulte avec lequel votre fille peut utiliser le code, au cas où vous ne seriez pas à proximité ou si elle ne se sent pas en mesure de se confier à vous

  • 5

    Prendre le code au sérieux

    Lorsque votre fille utilise votre code commun, félicitez-la d’avoir eu l’intelligence de demander de l’aide. Emmenez-la dans un endroit tranquille et écoutez-la


Prochaines étapes

  • Créer une sorte de dictionnaire ou langage codée à utiliser avec votre fille afin de faciliter vos échanges
  • Parlez avec votre fille du code et des situations qui pourraient la conduire à l’utiliser
  • Comment se sent-elle sachant qu'au moyen du code, en cas de besoin, elle peut discuter avec vous d'une situation délicate en toute confiance?
  • Après l'avoir utilisé plusieurs fois, demandez-lui ses impressions et si elle est satisfaite de vos réponses