Bella Huddart, 52 ans

J’ai toujours eu le sentiment d’être très grande pour mon âge : à douze ans, je mesurais déjà presque un mètre quatre-vingts. Et cela me complexait beaucoup. Mais le fait d’être tombée enceinte du premier de mes six enfants à l’âge de 22 ans et de voir mon corps évoluer tout au long de ma grossesse fut très important pour moi, je me suis dès lors sentie moins complexée. Je pense que le fait de m’être mariée jeune et d’avoir eu tous ces enfants m’a été d’une très grande aide.

« La beauté est ce que vous en faites. Je suis mère de six enfants. J’ai vécu et j’ai aimé. On s’est moqué de ma taille et de mes cheveux courts et, à l’âge de 52 ans, j’ai enfin compris que je ne devais plus me rendre la vie dure. Quand aujourd’hui je me regarde dans un miroir, je vois une femme qui a confiance en elle, je me tiens droite. Pourquoi se torturer et se punir ? La beauté peut être tout.  » – Bella, 52 ans
@Dove

Maintenant, le plus vieux de mes enfants a 29 ans et le plus jeune est âgé de 14 ans. Ils sont à la fois mes enfants et mes amis et ils m’ont aidé à accepter la façon dont je perçois les gens. Je me suis rendu compte que la beauté dépendait beaucoup de chaque personne. C’est une notion tellement complexe et personnelle… Par exemple, j’ai eu trois filles et elles sont toutes belles, mais également complètement différentes. J’ai également appris que la clé consiste à ne pas perdre de vue la réalité. Pour moi, le fait de pouvoir parler à quelqu’un en sachant que cette personne est sincère est une chose extrêmement belle.

Quand j’étais jeune, je me suis vraiment malmenée. Quand aujourd’hui je me regarde dans un miroir, je vois une femme qui a confiance en elle et je me tiens droite. Pourquoi se torturer et se punir ? La beauté peut être faite de n'importe quoi.