Comment faire cesser la cyberintimidation et protéger votre enfant de ses répercussions

Comment faire cesser la cyberintimidation et protéger votre enfant de ses répercussions

Les nouvelles technologies ont simplifié la tâche des intimidateurs, qui peuvent atteindre leurs victimes plus facilement. Si vous croyez que votre jeune en est victime, inspirez-vous de notre liste d'actions pour soutenir et protéger votre enfant de la cyberintimidation.

Qu'est-ce que la cyberintimidation?

Si votre jeune possède un cellulaire ou une console de jeux, qu'il est actif sur les réseaux sociaux ou la messagerie instantanée, ou qu'il a sa propre adresse courriel, il devient une cible potentielle de cyberintimidation. Cela pourrait signifier qu'il reçoit des courriels, des textes ou des commentaires abusifs sur Facebook, ou que des images ou des vidéos de lui sont diffusées en ligne sans son autorisation.

Faits sur la cyberintimidation

La cyberintimidation est à la hausse. Depuis janvier 2009, l’organisation caritative britannique Family Lives précise avoir connu une augmentation de l’ordre de 13 % des appels vers sa ligne d’aide aux personnes intimidées, tandis que les appels concernant précisément la cyberintimidation ont fait un bond de 77 %. L’apparence est un catalyseur fréquent des attaques de cyberintimidation; et les filles en sont deux fois plus victimes que les garçons, d’après le rapport The Protection of Children Online : a Brief Scoping Review to Identify Vulnerable Groups (Protection des enfants en ligne : une présentation des principaux groupes à risque) publié par le Child Wellbeing Research Centre.

Les cyberintimidateurs misent souvent sur les apparences

Par différents subterfuges, les cyberintimidateurs s'attardent à l'habillement, la coiffure et l'apparence en général des jeunes qui s'affichent sur des photos ou des vidéos en ligne. Être la cible constante de taquineries portant sur son apparence peut avoir un effet négatif sur l'estime de soi du jeune. Si cela commence à influer sur les choix de vie de votre enfant, depuis les vêtements qu'il porte aux photos qu'il est prêt à partager, alors agissez.

Aborder le sujet de la cyberintimidation

Discutez de la situation avec votre enfant, décidez ensemble des mesures à prendre pour résoudre le problème et aidez le jeune à adopter un comportement susceptible de le protéger contre les cyberintimidateurs. Une grande partie de sa vie se fera en ligne ou par le biais de son cellulaire, c'est pourquoi le fait d'adopter des stratégies pour protéger votre jeune des critiques et de l'intimidation en ligne devient essentiel pour l'estime de soi à long terme.

  • 1

    Reconnaître l'existence d'un problème

    Ce type d'intimidation peut être difficile à déceler. Discutez avec votre enfant de son usage des technologies. Vous ne pouvez pas le surveiller chaque minute, mais dès lors que vous savez quels sites il apprécie et à quels jeux il aime jouer, vous pouvez repérer ses changements d’habitude qui sont un bon indicateur qu’il se passe quelque chose

  • 2

    Adoptez une démarche positive

    Discutez avec votre enfant des raisons qui poussent certaines personnes à en intimider d'autres, guidez-le en partageant votre expérience et recueillez ses propres observations

  • 3

    Adoptez une démarche positive

    Discutez de ce qu’il ressent face à ces commentaires et aidez-le à remettre tout cela en perspective. Par exemple, votre enfant peut faire l’objet de moqueries en raison de la couleur de ses cheveux, mais vous avez la même couleur et il s’agit de l’une de vos caractéristiques préférées

  • 4

    Rassurez-le en lui rappelant qu’il n’y est pour rien

    Discutez avec votre enfant des raisons qui poussent certaines personnes à en intimider d'autres. Aidez-le à voir qu’il est inutile de changer son apparence ou de chercher à « rentrer dans le moule » pour faire taire les moqueries

  • 5

    Obtenez du soutien

    Si vous pensez que le sujet doit être abordé à son école, voire mentionné à la police, parlez avec votre enfant de la marche à suivre pour qu’il ait le sentiment de maîtriser la situation

  • 6

    Utilisez les outils en ligne

    Servez-vous des fonctions « bloquer » ou « rapporter » pour contrer l'intimidateur, disponibles sur la plupart des réseaux sociaux. Certains sites Web mettent à votre disposition des boutons pour signaler des incidents directement au Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants et au CCPE, le Centre canadien de la protection de l'enfance, et son service Alertes Cyberaides.c

  • 7

    Rassemblez des preuves

    Conservez autant de preuves d'intimidation que possible, sous forme de messages textes, de courriels ou de captures d'écran

  • 8

    N'affrontez pas directement l'intimidateur

    Évitez de répondre à l'intimidateur, cela l'inciterait à continuer. Contentez-vous de garder une trace de l'incident, de la montrer à quelqu'un d'autre, puis éteignez l'appareil

Prochaines étapes

  • Discutez avec votre enfant de son usage des technologies. Est-ce que ses amis rapportent avoir vécu les mêmes choses? Comment ont-ils géré la situation?
  • Votre enfant pourrait vouloir discuter avec d'autres se trouvant dans une situation semblable sur des forums en ligne tels que le Forum sur la lutte contre l’intimidation