La puberté chez les filles : aidez votre fille durant son passage pour devenir une femme

La puberté chez les filles : aidez votre fille durant son passage pour devenir une femme

Les hauts et les bas du processus de croissance peuvent rendre les parents confus et les adolescentes perplexes. Chaque fille traverse la puberté de manière différente; toutefois, vous serez plus en mesure de la soutenir durant cette période de grands bouleversements si vous comprenez ce qu'elle vit intérieurement.

Qu'est-ce que la puberté?

« Contrairement aux mythes culturels, la puberté ne concerne pas uniquement les hormones », déclare Dre Tara Cousineau, psychologue clinicienne et experte en estime de soi chez les adolescents. « Lorsque les parents comprennent les changements qui s'opèrent dans le cerveau d'une adolescente, tout prend son sens, à commencer par les sautes d'humeur, l'inconstance et les comportements imprévisibles. Le cerveau d'une fille passe par un processus de transformation incroyable qui, ultimement, permettra à son hôte de devenir une adulte attentionnée et responsable.

« Pendant ce temps, le corps et le cerveau de la jeune fille sont bombardés par les hormones sexuelles. Et qui plus est, l'adolescente en transformation tend à avoir une plus grande sensibilité au stress. Cela s'exprime souvent par le besoin accru des filles de s'intégrer dans la foule et de se préoccuper de leur image corporelle ainsi que de ce que les autres pensent d'elles. »

Les changements corporels au cours de la puberté – à quoi s'attendre

À quoi devez-vous vous attendre alors que votre fille atteint l'adolescence? Tout d'abord, gardez à l'esprit que toutes les adolescentes ne vivent pas une transition difficile; certaines traversent cette période avec facilité et enthousiasme.

Cependant, il peut arriver que vous la trouviez plus argumentative, non pas parce qu'elle veut consciemment l'être, mais parce que sa biologie la conduit vers l'indépendance. Un autre signe de quête d'indépendance est un besoin accru d'intimité. Elle peut s'enfermer dans sa chambre pendant des heures et des heures. Ne vous affolez pas; votre fille doit découvrir qui elle est, et elle doit le faire sans vous.

C'est ce qui caractérise l'adolescence : une période de séparation. Bien que le besoin d'indépendance de votre enfant soit naturel, cela peut être bouleversant, car une partie d'elle subsiste comme étant la petite fille qui a besoin de sa mère pour la réconforter. Mais cette nouvelle partie issue du développement commence à se rendre compte que cela ne fonctionnera pas toujours, et elle a besoin d'une stratégie pour grandir et survivre seule, tout en se sentant ancrée à la maison.

Émergence de la sexualité et les autoportraits

Un autre facteur, que les parents essaient parfois d'esquiver, est l'apparition de la sexualité chez leur fille. Le désir primitif des filles lors de la puberté est de se faire plus attirante sexuellement que ses paires. Bien qu'elles ne soient pas conscientes de cette pulsion involontaire, les filles ont tendance à devenir beaucoup plus centrées sur leur apparence physique pendant l'adolescence.

Tout à coup, la fille qui dédaignait se laver s'accapare désormais de la salle de bain, passant des heures devant le miroir et prenant des autoportraits à afficher sur les réseaux sociaux.

Changements dans les relations : les amis d'abord, la famille ensuite

Les changements hormonaux et cérébraux à cette période poussent les filles à devenir plus sociables et communicatives, et elles réagissent à ce phénomène en priorisant leurs amitiés par rapport à tout le reste.

À partir de la puberté, les filles réagissent le plus fortement aux stress relationnels. Leur estime de soi pendant leur adolescence est liée à leur capacité à maintenir des amitiés intimes. Elles « ont besoin » d'être appréciées et en contact avec les autres, c'est pourquoi le conflit dans leurs amitiés est si stressant.

Dre Cousineau explique : « Il fut un temps où les filles passaient des heures au téléphone, faisaient circuler des messages et réglaient les drames dans les couloirs de l'école; maintenant, les problèmes d'amitié peuvent prendre des proportions exagérées simplement selon l'interprétation parfois erronée qu'on fait des messages textes ou ceux affichés sur les réseaux sociaux. » 

Les filles peuvent mal interpréter ce que leurs amis essaient de dire parce qu'elles ne peuvent pas voir leur visage ou entendre le ton de leur voix.

« Ces éléments sont importants à ce moment où le cerveau et le corps d'une adolescente subissent de grands changements et que de nouvelles voies neurales sont en cours de création », explique Dre Cousineau. « Les indices interpersonnels, le contact visuel et les expériences empathiques doivent également être peaufinés. Alors encouragez-la à interagir en personne. »

Adolescente ou fillette? Changements d'humeur durant la puberté

Il y a deux phases dans la vie d'un être humain où des changements cognitifs majeurs se produisent : entre zéro et trois ans et pendant l'adolescence. Pour essayer de mieux la comprendre, vous pouvez comparer le comportement de votre fille adolescente à celui d'un enfant en bas âge. Elle essaie de donner un sens à son monde alors que son cerveau est dans une phase de remodelage, et cela peut être frustrant.

Dre Cousineau croit qu'il est important de ne pas supposer que votre adolescente peut se comporter comme une adulte. Elle ne le peut pas. « Une crise d'adolescence peut s'avérer très déroutante pour une maman », dit-elle. « Essayer d'être rationnel et logique ne fonctionne pas quand votre fille est en colère. Son cerveau est inondé émotivement, et elle ne peut pas vous entendre. »

Lorsque votre adolescente vit une crise, envisagez de la traiter de la façon dont vous la traitiez lorsqu'elle était une fillette en colère. Selon le cas, la meilleure solution serait de montrer de la compassion et reconnaître son état émotionnel.

Cependant, si elle est agressive et cruelle, restez ferme. Attendez qu'elle se soit calmée, ce qui pourrait arriver des heures plus tard ou même le lendemain, avant de tenter une discussion rationnelle ou une réflexion sérieuse sur la situation.

La puberté peut être pénible, mais chaque problème a sa solution

« Dites-lui que les choses vont bien et que vous êtes là pour l'aider », dit Dre Cousineau. « Rassurez-la que les choses peuvent se régler; c'est se qui se produit généralement. »

Alors que les choses se règlent généralement avec le temps, elles sont souvent parsemées d'embuches. Ça aide d'être calme et bien ancré. Plus vous êtes préparé pour l'adolescence de votre fille, mieux vous pourrez la soutenir, et plus facilement vous y survivrez vous-même.

Les étapes de la puberté : Les changements physiques à mesure que votre fille grandit

La puberté débute par une poussée de croissance de 5 à 6 cm et un léger gonflement des mamelons, généralement lorsque les filles ont huit à dix ans (chez les garçons, la puberté commence un peu plus tard, vers 9 à 11 ans). À partir de 11 ans environ, l'aréole (la peau autour des mamelons) commence à gonfler, et les poils pubiens se forment. La poussée de croissance se poursuit au rythme d'environ 7 à 8 cm par année.

À partir de 12 ans, les filles observant que leurs seins grossissent peuvent commencer à porter un soutien-gorge. La sensation des seins bourgeonnants est semblable à une masse dure sise derrière le mamelon. Cela peut se produire dans un sein avant l'autre. (Assurez-vous que votre fille ne craint pas que ce soit un cancer. Compte tenu de la publicité qui circule à propos de bosses dans les seins, certaines filles sont inquiètes.)

Les poils pubiens deviennent plus grossiers tandis que les poils sous les aisselles s'allongent. De plus, vous détecterez peut-être des changements au niveau de son odeur corporelle et de sa peau. La poussée de croissance est à son plus rapide; elle est de 8 cm par année.

Les menstruations peuvent s'amorcer quelque part entre 8 et 14 ans, la moyenne étant à 12 ans. Une à deux années après le début des règles, la croissance ralentit. Les filles atteignent généralement leur taille d'adulte vers l'âge de 14 ans.

Entre 13 et 14 ans, les seins épousent une forme plus régulière d'adulte. Les hanches de l'adolescente s'élargissent, et sa silhouette tend à imiter celle des autres femmes de la famille. Le poids de l'adolescente peut augmenter de 50 % par rapport à son poids original en quelques années seulement. Certaines filles trouvent cela bouleversant, tandis que d'autres jugent cela naturel vu la poussée de croissance qui l'accompagne.

C'est une période sensible par rapport aux inquiétudes liées à l'image corporelle et à l'estime de soi. Fixer ses attentes à l'adolescence, fondées sur les changements biologiques et son bagage génétique, est important.

Ne vous alarmez pas si la croissance de votre fille ne coïncide pas parfaitement avec ce calendrier. Il y a une importante variation dans ce qui est jugé « normal »; de plus, l'expérience de chaque fille est unique. Si toutefois vous êtes préoccupée par un aspect de son développement, discutez-en avec votre médecin.

  • 1

    Posez vos propres questions

    Laissez-vous guider par ses réponses concernant les changements qu’elle considère comme les plus difficiles à gérer

  • 2

    Donnez-lui la chance de s'exprimer

    Posez des questions à développement qui requièrent une réponse plus étoffée que « oui » ou « non », comme par exemple :

    • Quels changements dans ton corps as-tu remarqué récemment?

    • Avez-vous déjà parlé de la puberté à l’école?

    • Qu’est-ce que tu sais de ce qui se passe lors des premières règles?

  • 3

    Anticipez les changements à venir

    Organisez une séance de magasinage pour choisir ensemble des soutiens-gorge, des serviettes hygiéniques et des tampons. Vous lui éviterez ainsi de venir vous voir, gênée, pour vous le demander, et vous lui donnerez l’occasion de poser des questions

  • 4

    Partagez vos expériences

    Racontez à votre fille comment vous avez vous-même vécu votre puberté et l’attente de cette période. Trouvez des photos de vous à son âge et regardez-les ensemble

  • 5

    Discutez franchement

    Tôt ou tard, votre fille entendra des mythes et des exagérations au sujet de la puberté. Aidez-la à faire le tri entre la fiction et la réalité en exposant les faits concernant la puberté et en adoptant une approche franche et directe

  • 6

    Vous pourriez, par exemple, lui acheter un livre sur la puberté

    Étudiez-le ensemble ou, si elle préfère le lire seule, encouragez-la à en parler avec vous par la suite

     

Prochaines étapes

  • Assurez-vous que votre fille est au courant des changements qui s'opèrent au niveau des seins, ainsi que du fonctionnement des menstruations; ça la rassurera de comprendre que toutes les filles passent par ces changements et que vous êtes là pour répondre à ses questions d'adolescente
  • Discutez avec votre fille en privé des différentes options de protection hygiénique féminine et demandez-lui ce qu'elle en pense. Alors la prochaine fois que vous irez à l'épicerie ou à la pharmacie, procurez-lui des serviettes hygiéniques et des tampons en prévision de ses premières règles
  • Acheter son premier soutien-gorge peut être gênant; certaines filles s'y opposent bien qu'il soit évident qu'elles en ont besoin. Un haut froncé, un soutien-gorge léger ou un soutien-gorge de sport peuvent faciliter la transition vers un soutien-gorge régulier
  • Encouragez votre fille à tenir un journal intime (pour elle toute seule) pour l'aider à mieux gérer ses émotions. C'est une période de grands changements pour elle, et le fait d'écrire ses états d'âme pourra l'aider à passer au travers plus facilement
  • Encouragez votre fille en lui inculquant de saines habitudes, comme de manger des repas équilibrés, faire de l'exercice et bien dormir la nuit
  • Restez calme. Les pères et les mères peuvent être des modèles importants pour l'enfant en pleine puberté. Soyez de bons modèles en restant calmes et en respectant votre corps, en mangeant sainement et en étant physiquement actifs. Gérez les émotions fortes de la puberté en vous accordant des moments de tranquillité et souvenez-vous que c'est vous l'adulte dans cette relation