Paroles d'encouragement : comment apporter du soutien à votre enfant

Paroles d'encouragement : comment apporter du soutien à votre enfant

La vie peut s'apparenter à la solitude pour les adolescents. Avez-vous envisagé d'écrire un message pour soutenir votre fils ou votre fille durant la période d'adolescence? Partager vos expériences, des paroles de sagesse et d'encouragement peut favoriser votre empathie à leur égard et stimuler les conversations.

Message de soutien pour ma fille

Elle semble lointaine l'époque où j'étais adolescente. Mais dernièrement, lorsque je regardais d'anciennes photos, mes souvenirs sont réapparus d'un coup. Je regardais une photo de moi à ton âge, et soudainement, mon cœur a littéralement fondu pour toi. J'ai regardé dans mes yeux de jeune fille, et je pouvais voir tout le désarroi, toute l'incertitude, toutes les choses qui me mêlaient ou m'embarrassaient. C'est pourquoi je t'écris cette lettre de soutien. Tu traverses une période de grands bouleversements, et pour te soutenir, j'aimerais partager avec toi mon expérience afin que tu puisses en profiter pour passer au travers toi aussi.

Pendant un certain temps, on aurait dit que seule l'apparence avait de l'importance, et j'avais l'impression de ne pas être aussi jolie que les autres filles de mon entourage. Mais, petit à petit, j'ai appris à me fier à mon instinct pour comprendre qui j’étais vraiment (et qui je suis encore à ce jour). J'ai appris à mettre en valeur mes capacités scolaires. J'ai réalisé que, même si je n'allais jamais faire partie de l'équipe de netball, je pourrais quand même pratiquer d'autres sports comme le vélo et me mettre en forme à ma manière.

J'ai découvert que ce qui compte le plus c'est de faire confiance à la petite voix intérieure qui est véritablement moi; qui me dicte qui je suis. J'ai appris à faire confiance à cette voix, et j’ai compris qu'à force de l'écouter, je pourrais devenir la meilleure version de moi-même. Je ne me sentais pas obligée d'être la meilleure dans tout ce que je tentais, mais je devais faire de mon mieux. C'est le fait de saisir la différence entre les deux qui a vraiment renforcé ma confiance.

Il m'a fallu beaucoup de temps pour comprendre l'importance des liens d'amitié avec d'autres filles dans ma vie, et je crois que tu l'as saisie plus rapidement que moi. Tu n'as pas besoin d'en avoir des tas, mais tu dois au moins avoir quelques amies proches en qui tu as pleinement confiance et que tu dois accepter telles qu'elles sont, même avec leurs boutons, pour aborder les vrais problèmes. Il n'y a pas d'amie parfaite, mais une bonne amie s'intéresse et fait attention à toi, et en retour, tu t'intéresses et fais attention à elle.

Et quand surviennent les relations amoureuses, c'est une nouvelle étape à franchir. Je me souviens du sentiment étrange apporté par ce nouveau genre d'intimité. J'ai passé de longues heures dans ma chambre à simplement penser à mes coups de foudre, et tu feras sûrement la même chose toi aussi. Je ne voulais pas parler de ces choses à ma mère, et j'ai l'impression que tu partageras ce sentiment. Il est important de réfléchir aux nouvelles choses qui nous arrivent car c'est complexe à absorber. Et ce n'est pas seulement à propos des chums et des blondes, c'est toutes les autres choses qui soudainement prennent toute la place : ta silhouette, ton alimentation, ta condition physique, ton apparence dans telle ou telle robe, tes résultats d'examens, ton plan d'avenir.

J'ai fait bien des erreurs quand j'étais jeune, et je suis sûre que tu en feras aussi. C'est une certitude que nous partageons. Mais voici quelque chose que j'ai appris en étant adulte et que j'aimerais partager avec toi maintenant. Nous faisons tous des erreurs dans la vie, mais ce qui importe c'est ce qu'on fait après : des leçons qu’on en tire. Il faut du courage pour accepter ses erreurs et passer à autre chose. Cependant, y arriver devient hautement valorisant. Ça peut renforcer ton estime de soi, car, quoi qu'il arrive, tu réalises que tu as le pouvoir de prendre les décisions et de changer les choses.

Rappelle-toi que je t'aimerai toujours

Affectueusement, Maman

Prochaines étapes

  • Accueillez le point de vue de votre fils ou de votre fille sur les points soulevés et ÉCOUTEZ attentivement. Ne répliquez pas trop vite en présentant des anecdotes ou en voulant livrer des conseils
  • Ne vous empressez pas de porter un jugement. Vous renforcerez l'estime de soi de votre adolescent en lui montrant que vous lui faites confiance et que vous respectez ses opinions. Parfois, il est préférable de ne pas trop en dire; juste de mentionner : « Oui, j'imagine comment on peut se sentir »
  • Relevez une histoire d'actualité qui met en cause un ou des jeune(s) et demandez à votre ado ce qu'il ou elle ferait en pareille situation. Cet exercice pourra l'aider dans son processus de résolution de problèmes lors de situations difficiles comme l'intimidation, l'alcool ou les relations amoureuses
  • Passez en revue des albums photo ou des souvenirs d'adolescence et rappelez-vous d'une épreuve que vous avez dû affronter ou qui vous a angoissée ou déstabilisée. Les sentiments, les désirs et les craintes sont des faits universels sans limite générationnelle. Ainsi, le fait de sonder vos émotions de l'époque vous donnera un bon aperçu de ce que vit votre adolescent
  • Essayez d'écrire une lettre d'encouragement à l'intention de votre jeune en vous référant aux expériences de votre passage à l'âge adulte. Vous n'êtes pas obligée de la lui donner; le simple fait de vous remémorer cette période de votre vie vous aidera à mieux comprendre ce qu'il traverse